MyMM : vidéos, images, articlesTickets en ligne
La Monnaie - Jeux et contes cruelsLa Monnaie - Jeux et contes cruels
La Monnaie ¦ Concerts ¦ Jeux et contes cruels ¦ Intro

Jeux et contes cruels

Des quatre œuvres orchestrales qu’il prévoyait d’écrire pour le ballet – toutes entre 1910 et 1914 –, Claude Debussy n’en a terminé qu’une seule : Jeux, un ballet qui décrit à la manière d’un jeu l’attraction érotique entre jeunes gens, une « apologie plastique de l’homme de 1913 ». Pour La boîte à joujoux, un « ballet pour enfants », Debussy confia l’orchestration à son collègue André Caplet. Malgré la part relativement réduite qu’occupe la musique de ballet dans son œuvre, la danse sous une forme sublimée constitue la base de plusieurs pièces de Debussy, comme Rondes de Printemps, un morceau du cycle Images. On retrouve l’écho du raffinement sonore typiquement français de Debussy dans la musique spectrale de Tristan Murail un siècle plus tard. Ses Contes cruels, pour deux guitares électriques et petit orchestre, évoquent non sans humour le monde littéraire du XIXe siècle de Villiers de l’Isle-Adam.


Production La Monnaie / De Munt
Coprésentation Bozar Music
Dans le cadre de Ars Musica
© BananaStock / AFP Susanna Mälkki © Simon Fowler
 
   
Keep the
lights on!