MyMM : vidéos, images, articlesTickets en ligne
La Monnaie - Partita 2
La Monnaie ¦ Danse ¦ Partita 2 ¦ Intro

Partita 2

Anne Teresa De Keersmaeker & Boris Charmatz

Deux corps de danseurs et un violoniste enfermés dans un espace conçu par l’artiste visuel Michel François. Amandine Beyer joue sur scène la Partita n° 2 pour violon seul de Bach. Anne Teresa De Keersmaeker et Boris Charmatz cherchent à réinventer la danse dans l’instant, parmi les lignes labyrinthiques de l’architecture vivante de la musique. « Pour moi, Bach est structure, mais cette dimension transcendantale est inscrite dans la chair » affirme De Keersmaeker. Les accords résonnent dans le corps des danseurs, le contrepoint vibre et prend vie, len courant s’écoule et la gigue commence à tourbillonner. Mêlant couches significatives et lignes abstraites, la danse naît avec la musique et évolue avec elle – toujours à la limite du rythme, rasant la lisière du silence. Ce jeu avec la structure, tour à tour caressée ou fléchie, dévoile une solitude habitée.


Production Rosas
Coproduction La Monnaie / De Munt, Kunstenfestivaldesarts, Festival d'Avignon, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, ImPulsTanz (Wien), La Bâtie - Festival de Genève, Berliner Festspiele / Foreign Affairs, Théâtre de la Ville (Paris), Festival d'Automne (Paris), Fundação Calouste Gulbenkian (Lisboa), Künstlerhaus Mousonturm (Frankfurt)
Avec le soutien de Musée de la danse - Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne
Coprésentation La Monnaie / De Munt
© Herman Sorgeloos
 

   
black-out
culturel