Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

LA MONNAIE DE MUNT

Appelez cela du magnétisme, appelez cela une forme d’hypnose, mais il se passe quelque chose quand Audrey Bonnet fait son entrée dans une pièce. C’est aussi la manière dont elle habite une scène presque vide le temps d’un opéra. Vulnérable et solitaire, la comédienne française porte tout le poids de la mise en scène de Jeanne d’Arc au bûcher par Romeo Castellucci sur ses épaules pendant une heure et demie. Nous l’avons rencontrée lors de ses premières répétitions à Bruxelles.

Partager cette page