Pour des raisons de sécurité, le MM Tickets restera fermé jusqu’au 13 décembre inclus. Nos collaborateur.rice.s restent joignables par téléphone au 02 229 12 11 ou par email à l’adresse tickets@lamonnaie.be.

Fermer

Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

LA MONNAIE DE MUNT

La voix et ses mystères

L’opéra doit une large part de son pouvoir de fascination à la voix humaine. Il arrive même que les prouesses de certains chanteurs suffisent à rendre mémorable une soirée. Pourquoi une voix seule nous donnet-elle la chair de poule ? 

LA VOIX ET SES MYSTÈRES

L’opéra doit une large part de son pouvoir de fascination à la voix humaine. Il arrive même que les prouesses de certains chanteurs suffisent à rendre mémorable une soirée. Pourquoi une voix seule nous donnet-elle la chair de poule ?

CHAQUE VOIX EST UNIQUE…

…autrement dit, toutes sont différentes. On a cependant éprouvé le besoin de les classer, notamment afin de préciser si tel chanteur possède la voix nécessaire pour aborder tel ou tel rôle. Cette classification arbitraire, constituée au gré des siècles, prend en compte différents facteurs : l’étendue dans laquelle une voix peut se mouvoir sans peine, son timbre, sa puissance, son endurance et le type de répertoire abordé.

APPRÉCIER UNE VOIX, GOÛTER UN CHANT

La voix est personnelle, fruit d’un certain travail mais aussi de qualités physiologiques indépendantes de sa volonté. Le chant fait toute la différence : une voix peu intéressante en soi fait des merveilles lorsqu’elle est guidée par une vraie sensibilité musicale et que l’artiste possède une parfaite maîtrise technique de son instrument lui permettant de varier le phrasé, les nuances et les couleurs. À l’inverse, une bonne et belle voix peut produire un chant fruste, sans classe ni émotion.

LA CLASSIFICATION DES VOIX

On distingue six tessitures de base, trois pour les femmes, trois pour les hommes. Les voici, de la plus aiguë à la plus grave :

Femmes

  • Soprano
  • Mezzo-soprano
  • Contralto

Hommes

  • Ténor
  • Baryton
  • Basse

Cette classification, d’abord rudimentaire, s’est affinée au fil du temps. Ainsi, du côté des voix d’hommes, il existe trois types de voix particulièrement aiguës : le contreténor (spécialité anglaise), la haute-contre (spécialité française) et les castrats célèbres au XVIIIe siècle.

UN PEU DE VOCABULAIRE

 

 

 

 

 

 

 

D'après Alain Perroux, L'opéra mode d'emploi, Éditions Premières Loges, 2015.

Partager cette page