MM Tickets sera fermé du jeudi 25 jusqu'au lundi 29 mai inclus et sera à nouveau ouvert à partir du mardi 30 mai. Plus d'infos

Fermer

Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

La Monnaie / De Munt

Luc Coene (1947-2016)

Luc Coene
© Banking Supervision

Luc Coene, vice-président en exercice de notre Conseil d’Administration est décédé ce 5 janvier 2017, à l’âge de 69 ans.

Luc Coene était une figure bien connue des mondes politique, économique et financier : Ministre d’Etat, président de la Chancellerie, secrétaire  du conseil des Ministres, sénateur, gouverneur de la Banque Nationale, membre du conseil de surveillance et du  Conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne : le grand public le connaît principalement par une de ces fonctions qu’il a toujours assumées avec la carrure d’un homme d’Etat, notamment lors de la grande crise bancaire de 2008.

Luc était aussi un amateur d’opéra, notre institution occupait une place importante dans son cœur.  C’est entre 1987 et 1992, les années de crises budgétaires pour la Monnaie,  qu’il a appris à connaître notre institution en tant que commissaire du gouvernement.  Mais depuis 1999 il a été tour à tour président et vice-président de la Monnaie, d’abord en tandem avec le regretté Roger Lallemand, ensuite en duo avec notre président actuel, Philippe Delusinne.

Avec la même ardeur, vision à long terme, intelligence et compétence que pour mener sa carrière professionnelle, il a endossé ce rôle dans et pour la Monnaie. Il connaissait mieux que quiconque les rouages d’une institution publique, les procédures et les négociations budgétaires, il savait ce qui était possible ou impossible, et ramena plus d’une fois la Monnaie d’une mer agitée à une eau calme. La réputation impeccable dont il jouissait auprès des responsables politiques de tous bords représentait un atout particulièrement fort.

Qui était proche de Luc Coene savait qu’il livrait un bras de fer à une maladie qui a finalement remporté le combat. Mais à aucun moment il n’a songé à abandonner. La persévérance qui fut la sienne jusqu’aux derniers moments et la dignité avec laquelle il a regardé la mort droit dans les yeux, ont, à côté de ses réalisations, de sa personnalité et de sa sagesse, profondément impressionnés tous ceux qui ont eu le privilège de travailler étroitement avec lui.

Au nom du Conseil d’Administration, du comité de direction et du personnel de la Monnaie, je souhaite adresser à la famille et aux proches de Luc, mes plus sincères condoléances.

Peter de Caluwe