MM Tickets sera fermé du jeudi 25 jusqu'au lundi 29 mai inclus et sera à nouveau ouvert à partir du mardi 30 mai. Plus d'infos

Fermer

Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

La Monnaie / De Munt

The Diary Of The One Who Disappeared
© Laura Makabresku

Staged recital

Journal
d'un disparu

Leoš Janácek, Annelies Van Parys, Ivo Van Hove

Présentation

LA PASSION S’ÉTEINT, LES SOUVENIRS DEMEURENT...

«Voilà pourquoi cette œuvre est si brûlante d’émotion. Un tel feu que s’il nous prenait tous deux, nous serions réduits en cendres.» Dans cette histoire passionnée, en vers, d’un villageois amoureux d’une jeune Tzigane prêt à de tout abandonner pour la suivre, Leoš Janáček reconnaît sa flamme pour sa dernière muse, Kamila Stösslová, en laquelle il trouve, en 1917, l’inspiration d’un cycle de mélodies en 22 tableaux pour ténor, alto, chœur de femmes et piano. La poésie de Janáček se caractérise par un mélange de cruauté et de tendresse, et sa musique touche à l’essentiel, dans un minimalisme qui implique la fin du genre opéra. Après deux productions convaincantes à la Monnaie avec Idomeneo et La Clemenza di Tito de Mozart, Ivo van Hove donne à présent une dimension scénique à cette histoire saisissante et pleine d’interrogations. Partant de sa fascination pour la voix, la jeune compositrice belge Annelies Van Parys a écrit une réponse à cette œuvre captivante sur le déracinement.

Synopsis

Journal d’un disparu narre l’histoire mélanco­lique du jeune villageois Janik, qui s’éprend d’une jeune Tzigane et quitte tout pour la suivre. La soif de passion de Janik pourra­t­elle le libérer d’un environnement étouffant ? Ou gâchera­t­il son existence entière pour une illusion ?
Le caractère unique de cette partition réside dans son minimalisme : il n’y a ni action, ni mise en scène, ni orchestre. Mais par leur intensité dramatique, les vingt­deux tableaux pour ténor, mezzo, chœur de femmes et piano brossent un véritable autoportrait musical et reflètent les sentiments de Leoš Janáček
pour sa muse Kamila Stösslová.
Le cycle de lieder sera complété par une nouvelle pièce d’Annelies Van Parys, composée en réponse à cette fable lucide sur le déracinement.

Programme
  • Leoš Janáček Journal d’un disparu, JW V/12 (1917-1920)
  • Annelies Van Parys  Création mondiale
Distribution
Distribution

Mise en scène IVO VAN HOVE
Décors et éclairages JAN VERSWEYVELD
Costumes AN D'HUYS
Dramaturgie KRYSTIAN LADA

Tenore ED LYON
Mezzo MARIE HAMARD
Acteur HUGO KOOLSCHIJN
Piano LADA VALESOVA
Trois voix de femmes TREES BECKWÉ*, ISABELLE JACQUES*, RAPHAËLE NSUNDA NLUTI*

Chanteurs de l’Académie de chœur de la Monnaie*

PRODUCTION Muziektheater Transparant
COPRODUCTION Klarafestival, La Monnaie / De Munt, Kaaitheater, Toneelgroep Amsterdam, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Operadagen Rotterdam, Beijing Music Festival
COPRÉSENTATION La Monnaie / De Munt

Agenda

Agenda