Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

La Monnaie / De Munt

© Xuebing Du

Concert

Beethoven 2 & 4

Alain Altinoglu

Présentation

« Je ne suis guère satisfait des œuvres que j’ai écrites jusqu’à présent : je veux désormais emprunter un nouveau chemin. » La dramatique année 1802, durant laquelle Beethoven prend conscience de sa surdité croissante, bouleverse sa vie et son style. Ses Deuxième et Quatrième symphonies ne parlent peut-être pas autant à l’imagination que l’Eroica ou la Symphonie du Destin, mais elles n’en sont pas moins des monuments qui témoignent de sa quête constante d’une voie qui lui soit propre. Ces deux œuvres, souvent sous-estimées mais pourtant majeures, soulignent son évolution vers un langage bien caractéristique, où le romantisme commence à chasser l’idéal classique de Mozart et de Haydn. « L’art véritable est obstiné », affirmait Beethoven. Pour ce deuxième volet de l’intégrale de ses symphonies dirigées par Alain Altinoglu, il dialoguera avec un concerto pour clarinette du compositeur espagnol Mauricio Sotelo, une œuvre commandée par la Monnaie et inspirée par la Quatrième symphonie de Beethoven.

PROGRAMME
  • Ludwig van Beethoven
    Symphonie Nr.2 D-Dur, op.36 (1801-1802)
    Symphonie Nr.4 B-Dur, op.60 (1806)
  • Mauricio Sotelo
    L’angelo necessario, for clarinet and orchestra
Fichiers à télécharger
Distribution
Distribution

Direction musicaleALAIN ALTINOGLU

ClarinetteANTONIO CAPOLUPO

Orchestre symphonique de la Monnaie

ProductionDE MUNT / LA MONNAIE
CoprésentationBELGIAN NATIONAL ORCHESTRA, BOZAR MUSIC

Avec le soutien de TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL BELGE, EN COLLABORATION AVEC PROSPERO MM PRODUCTIONS SA ET TAXSHELTER.BE POWERED BY ING

Agenda

Agenda