Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

LA MONNAIE DE MUNT

© Herman Sorgeloos

Danse

Bartók /
Beethoven /
Schönberg

Anne Teresa De Keersmaeker, Rosas

Présentation

Cette soirée de répertoire réunit trois œuvres de jeunesse d’Anne Teresa De Keersmaeker. Le Quatrième quatuor à cordes de Béla Bartók fut la première partition de musique du début du XXe siècle que la chorégraphe se risqua à approcher, en 1986. Sa subtilité rythmique lui inspira un quatuor de femmes vigoureux, joueur et insolent. Avec la Grande fugue de Beethoven, la chorégraphe foulait en 1992 un nouveau territoire : celui d’une virtuosité à la fois masculine et aérienne, serrant au plus près le contrepoint musical. La soirée se clôture sur un « duo à trois » inspiré par la Nuit transfigurée de Schoenberg : le tourment amoureux s’y déploie dans un registre expressif que De Keersmaeker qualifie d’« effrontément romantique ». Arc-boutés à trois pages essentielles de l’histoire de la musique, trois moments-clés dans le parcours d’une chorégraphe, où négocient âprement l’écriture abstraite et le sens narratif.

Musique
  • Béla Bartók
    String Quartet No.4, Sz.91. (extrait de Bartók, Notes)
  • Ludwig van Beethoven
    Große Fuge, op.133
  • Arnold Schoenberg
    Verklärte Nacht, op.4
Distribution
Distribution

ChorégraphieANNE TERESA DE KEERSMAEKER
ÉclairagesLUC SCHALTIN, ANNE TERESA DE KEERSMAEKER
CostumesROSAS, RUDY SABOUNGHI (VERKLÄRTE NACHT)

Dansé par
ROSAS

ProductionROSAS
CoproductionDE MUNT / LA MONNAIE
CoprésentationKAAITHEATER

Agenda

Agenda