Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

LA MONNAIE DE MUNT

© Forthomme

Rusalka

Antonín Dvořák
Présenté en 2012
Coproduction La Monnaie / De Munt, Oper Graz

L’avant-dernier opéra d’Antonín Dvořák tire son sujet du monde féerique sous-marin des petites sirènes, ondines et mélusines : la nymphe de
l’eau Rusalka s’éprend éperdument d’un prince et sacrifie sa voix afin
de prendre forme humaine et de pouvoir rester auprès de lui ; mais l’abîme entre eux se révélera finalement trop grand... Le livret de Jaroslav Kvapil a inspiré à Dvořák un chef-d’œuvre, un opéra marqué par une atmosphère envoûtante, un lyrisme émouvant et des revirements dramatiques. Ádám Fischer et Stefan Herheim ont magistralement dirigé et porté à la scène ce « petit conte lyrique » à la Monnaie en 2008. Dans cette interprétation, les éléments du conte prennent parfois des dimensions réalistes angoissantes, si bien que cette production pleine de poésie peut également être lue comme une étude psychanalytique des fantasmes des hommes et des archétypes féminins.

Mise en scène
Stefan Herheim

Décors
Heike Scheele

Direction musicale
Adam Fischer

CONTACT

Pour plus d'informations sur la vente et la location de nos productions, contactez :

Ekaterina Przhigodzkaya
Coproductions, ventes et locations
e.przhigodzkaya@lamonnaie.be

Galerie

Galerie

Partager cette page