Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

LA MONNAIE DE MUNT

Capriccio

Richard Strauss
Présenté en 2016
Coproduction La Monnaie / De Munt, Opéra de Lyon

ON NE BADINE PAS AVEC L’OPÉRA...

« Un opéra est une chose absurde. Les ordres y sont donnés en chantant. Même la politique est traitée en duo! On danse sur les tombes, on poignarde en musique!» Dans son ultime opéra, Capriccio, Richard Strauss réfléchit au genre opéra, et plus particulièrement à ce qui doit primer – la musique ou le texte? Dans cette « Konversationsstück für Musik», le dilemme est représenté de façon métaphorique, avec le choix cornélien auquel fait face une comtesse au XVIIIe siècle : l’amour d’un compositeur ou celui d’un poète ? Le langage sonore de Strauss, plein de force dramatique, d’humour et de sentiments, atteint ici des sommets de délicatesse et flirte parfois avec la musique de chambre. Pour ses débuts à la Monnaie, le metteur en scène hongrois David Marton crée un monde onirique où le théâtre même occupe la scène. « En choisissant l’un, tu perds l’autre! Ne perd-on pas toujours quand on gagne? »

Mise en scène
David Marton

Décors et costumes
Christian Friedländer 

Direction musicale
Lothar Koenigs

INFORMATIONS TECHNIQUES

 

CONTACT

Pour plus d'informations sur la vente et la location de nos productions, contactez :

Ekaterina Przhigodzkaya
Coproductions, ventes et locations
e.przhigodzkaya@lamonnaie.be

Galerie

Galerie

Partager cette page